Article 7 : Conditions applicables au consentement

Sommaire :

Comprendre l’article 7

Cet article précise les conditions de validité du recueil de consentement. Ainsi, le consentement doit : 

  • pouvoir être démontré par le responsable de traitement 
  • doit être demandé dans une forme distincte des autres questions, sa particularité doit être mise en évidence 
  • doit être demandé sous une forme compréhensible et aisément accessible, formulée dans des termes clairs et simples 
  • l’accord doit être aussi simple que le retrait 
  • le consentement doit être nécessaire à l’exécution du contrat

     

Cet article énonce également les droits de la personne concernée au regard de son consentement :

  • la personne concernée doit avoir le droit de retirer son consentement à tout moment (son retirement n’entraîne pas l’illicéité du traitement antérieur-
  • la personne concernée doit être informée avant de donner son consentement 
Trouver un DPO
Vous êtes à la recherche d'un "Data protection officer" ?

Article 7 du RGPD

« Dans les cas où le traitement repose sur le consentement, le responsable du traitement est en mesure de démontrer que la personne concernée a donné son consentement au traitement de données à caractère personnel la concernant.

Si le consentement de la personne concernée est donné dans le cadre d’une déclaration écrite qui concerne également d’autres questions, la demande de consentement est présentée sous une forme qui la distingue clairement de ces autres questions, sous une forme compréhensible et aisément accessible, et formulée en des termes clairs et simples. Aucune partie de cette déclaration qui constitue une violation du présent règlement n’est contraignante.

La personne concernée a le droit de retirer son consentement à tout moment. Le retrait du consentement ne compromet pas la licéité du traitement fondé sur le consentement effectué avant ce retrait. La personne concernée en est informée avant de donner son consentement. Il est aussi simple de retirer que de donner son consentement.

Au moment de déterminer si le consentement est donné librement, il y a lieu de tenir le plus grand compte de la question de savoir, entre autres, si l’exécution d’un contrat, y compris la fourniture d’un service, est subordonnée au consentement au traitement de données à caractère personnel qui n’est pas nécessaire à l’exécution dudit contrat.»

Jurisprudence

Pour le moment, la CNIL n’a pas rendu de décisions sur le fondement de cet article. 

Inscrivez-vous à notre newsletter RGPD

👉  Restez informé et soyez averti dès la publication de nouveaux articles.

FAQ : Divorce, droit de la famille

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Il n’est pas toujours simple de s’y retrouver dans la jungle des professions juridiques. Conscient de ce problème, nous avons créé Monexpertdudroit.com pour vous aider à trouver professionnel du droit dont vous avez besoin.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.